Découvrir | La représentation du handicap dans la littérature

En écho aux Semaines du handicap – du mardi 23 au samedi 27 mai dans les médiathèques de Villeurbanne – voici une sélection de livres, puissants vecteurs de connaissance, d’expérience et de compréhension sur le sujet. En effet, le handicap est le thème porteur de nombreux romans et/ou de récits de vie. Tout en permettant au lecteur de s’évader, ces livres peuvent apporter un autre point de vue. Il faut savoir que le handicap reste encore aujourd’hui une notion bien trop souvent connotée de façon négative, allant de pair avec les images stéréotypées telles que la personne en fauteuil roulant, ou atteinte d’une déficience mentale associée à la trisomie.

Les livres peuvent contribuer à un changement dans les perceptions que l’on peut avoir et faire évoluer le regard sur le handicap. À l’heure de la société inclusive, élargissons notre regard avec ces romans inoubliables qui nous ont profondément marqués.

Le Bruit et la fureur de William FaulknerTragédie magistrale et explosive introduite par l’inoubliable voix de Benjy, personnage handicapé mental passablement dépassé par les événements qui se déroulent autour de lui.

Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes  – Roman iconique riche d’interrogations qui montre les différentes regards que l’on porte à celui qui est plus ou moins intelligent.

Patients de Grand Corps Malade – Dans ce roman autobiographique, Grand Corps Malade, de son vrai nom Fabien Marsaud, livre son histoire, sa convalescence et ses péripéties, entre rires et larmes.

La volonté de Marc Dugain – Un livre étonnant, une déclaration d’amour d’une rare pudeur à un père (celui de l’auteur) qui a su dominer sa vie durant, son handicap.

La vie en sourdine de David Lodge – Il faut tout le talent de l’auteur pour traiter avec humour et finesse la question du handicap, en l’occurrence ici la surdité.

Darwyne de Colin Niel – Un roman déconcertant et fascinant dont le héros est Darwyne, cet enfant, différent, légèrement handicapé si l’on s’en tient à son apparence, des pieds tordus et une impossibilité à se tenir droit.

Le Lâche de Jarred McGinnis – Ce qui mine le héros de cet inoubliable roman n’est pas tant son handicap que toute une vie marquée par la frustration et les blessures. Colère, rire et larmes assurés.

S’adapter de Clara Dupont-Monod – Magnifique roman sur comment la trajectoire fugace d’un enfant handicapé va influer sur la vie du reste de la fratrie.

Ma reine de Jean-Baptiste Andrea – Un conte-roman inoubliable, aux multiples degrés de lecture, qui force à réfléchir sur la “différence” de l’autre et son acceptation.

Miss Jane de Brad Watson – L’histoire raconte la quête du bonheur entreprise par une femme atteinte d’une malformation et de fait mise en marge de la communauté des gens ordinaires.

Murène de Valentine Goby – L’histoire solaire d’un jeune homme, gravement handicapé qui trouve sa résilience dans le sport.

Un funambule sur le sable de Gilles Marchand – Une illustration très originale de la différence qui encombre Stradi, le héros née avec un violon dans la tête.

Maïmaï d’Aki Shimazaki – Dans ce court roman plus de poésie, l’auteure décide de porter à bout de bras deux sujets délicats : le handicap et le métissage dans la société japonaise contemporaine. Un régal de pureté.

Voir aussi

Découvrir | Un artiste en résidence à l’école Édouard Herriot !

Fête du livre jeunesse 2024 : Vincent Pianina fait découvrir son métier d’auteur illustrateur et explore la ville avec les enfants de Villeurbanne