Découvrir | Le jeu dans la littérature

En cette période dédiée au jeu, voici une sélection de romans autour de ce thème.

Les héros de ces romans sont des joueurs de tous types, que ce soit des jeux traditionnels tel que les échecs (par exemple : Le joueur d’échecs de Stefan Zweig ou Le jeu de la dame de Walter Tévis) ou les cartes (Joueuse de Benoit Philippon) mais également des jeux enfantins détournées comme cache-cache ou encore des jeux video, voire des jeux de télé-réalité (La sélection de Kiera Cass).

Dans certaines histoires, le jeu se cantonne à l’espace du plateau ou à la maison de jeux. Cependant, il peut aller jusqu’à envahir le monde et régir la société où chacun devient alors le pion d’un jeu qui nous dépasse (La diagonale des reines de Bernard Werber ou L’échiquier du mal de Dan Simmons). Le jeu va même parfois au-delà de notre univers voire de la réalité (Puzzle de Franck Thilliez) et entraine le héros dans un univers virtuel.

Les enjeux des parties disputées par nos héros sont variés et dépasse le simple amusement : le pouvoir ou l’argent (Inhéritance games de Jennifer Lynn Barnes) voire même la vie (Hunger games de Suzanne Collins). Quoi qu’il en soit, ils sont souvent prêts à tout pour éliminer leurs adversaires et gagner.

 

Parmi les romans parus récemment, La Maison des jeux de Claire North est un des coups de cœur des bibliothécaires. L’autrice crée, dans cette série de trois novellas, un univers fantasy autour des jeux. Elle met en scène dans chacun des livres une période, un lieu, un personnage principal et un jeu autour de cette fameuse et énigmatique Maison des jeux. Elle nous interroge sur nos valeurs – ce que nous sommes capable de mettre en jeu (argent, années, identité…) – , la notion de libre arbitre – les personnages sont tour à tour joueur et pion – et nos limites – jusqu’où sommes nous prêt à aller pour gagner.

 

Retrouvez ici une sélection de romans dans lesquels les jeux sont à l’honneur.

Et ici une sélection spécifique aux jeux de télé-réalité qui sont tout particulièrement angoissants.

 

Voir aussi

Découvrir | La bande dessinée féminine

Découvrez une sélection de quelques œuvres féminines sur la question du récit de soi, en échos à l’œuvre de Florence Dupré La Tour, notre invitée du mois de juin qui conviera Tamos le Thermos à une discussion le 8 juin.