Découvrir | L’Exil en poésie

« Jouer à pile

Exil

Face

terre natale

marcher pieds joints

sur le listel

ligne d’horizon striée

entre ici

et là-bas »

Je franchis les barbelés, Baluchon d’exil 11 Souad Labbize – éditions Bruno Doucey, 2019

Situation vécue de tous temps, l’exil, est un thème récurrent en littérature qui est particulièrement présent dans la poésie. En témoigne de nombreux poèmes sur le sujet de l’antiquité à nos jours.

L’art poétique permet d’exprimer la nostalgie du pays quitté, mais également d’interroger la langue, voire de reconquérir son identité culturelle à travers le langage poétique.

La poésie par sa forme courte et son immédiateté est un art favorable à la transmission de messages politiques et à l’expression d’une révolte (la fatalité de l’exil, l’emprisonnement, le difficile parcours migratoire…).

Aujourd’hui, la procédure de demande d’asile auprès de l’OFPRA oblige la personne migrante à produire un récit de son histoire et de son parcours. Une parole qui est analysée par l’administration et qui peut être remise en cause.   

Lire à ce propos l’article Poèmes de migrants « illégalisés » : dire l’exil autrement de Manon Houtart.

Pour les artistes exilés, la poésie, – expression de l’intime par excellence – permet de choisir une voie différente pour raconter leur histoire migratoire.

L’enjeu n’est plus alors de dire “la vérité” mais de transcrire avec sa sensibilité toute la complexité de cette expérience.

Et quoi de mieux pour cela que la puissance symbolique de la poésie !

Voici une sélection de textes que vous pouvez retrouver dans nos médiathèques:

Pour aller plus loin :

Voir aussi

LSF

Agenda | Initiation à la Langue des Signes Française

Du samedi 10 au mercredi 21 décembre - Maison du livre, de l'image et du son - ateliers, café signé