Romans policiers classiques : revenons aux sources !

Le roman policier naît au XIXe siècle en Europe occidentale. Expression de peurs nouvelles dues à l’extension de la pauvreté urbaine avec la révolution industrielle, son développement va de pair avec celui de la presse à grand tirage. Les titres les plus populaires tirent à plus d’un million d’exemplaires ! Avec cette presse se développe le feuilleton qui met en scène des faits divers. Le genre policier émerge à ce moment-là.

Tout au long du XIXe siècle, ce genre se construit. Ainsi de nombreux auteurs reconnus de cette époque ont écrit des romans que nous pourrions qualifier aujourd’hui de “policiers”. Citons ainsi: Robert-Louis Stevenson, Jules Vernes ou Charles Dickens.

C’est aussi le moment où émerge le premier détective de fiction, C. Aguste Dupin, dans Double assassinat dans la Rue Morgue de Edgar Allan Poe. Premier personnage d’une longue série de détectives cérébraux, dont le plus célèbre reste la création de Sir Arthur Conan Doyle, Sherlock Holmes.

En France, Gaston Leroux marquera les esprits en étant l’un des premiers à utiliser des héros récurrents dans ses romans policiers. Il crée, avec Rouletabille, attaché au “bon bout de la raison”, le personnage du reporter enquêteur. Il invente aussi Chéri Bibi, garçon boucher injustement condamné au bagne et évadé, qui devient malgré lui un redoutable caïd. On voit arriver avec ce personnage le roman de l’erreur judiciaire, et le thème du héros en lutte pour retrouver une vie honorable (même si dans le cas de Chéri-Bibi, ce n’est pas une grande réussite…).

Maurice Leblanc imprimera aussi sa marque dans l’histoire du roman policier français, en créant le célèbre gentleman cambrioleur Arsène Lupin. Celui-ci évolue au fil de ses aventures : de gentleman cambrioleur aux sympathies anarchistes, il deviendra beaucoup plus patriote avec la première guerre mondiale, cessant peu à peu de cambrioler pour devenir détective. Mais, s’il rentre dans le rang, il n’en reste pas moins l’un des personnages les plus connus et adaptés de la littérature policière française.

Ce sont ces auteurs et personnages, ainsi que de nombreux, autres que les médiathèques de Villeurbanne vous proposent de découvrir ou redécouvrir, soit plus de 300 romans policiers numériques, sans limitation de durée, à télécharger pour les lire sur tablette, smartphone ou liseuse.

 

Voir aussi

Éloge du Rien, un film de Boris Mitić

Concevant qu’on puisse ne pas le voir mais affirmant qu’il se trouve dans chacune des images qui vont suivre,  il était une fois... "Rien". Éloge du Rien un film déroutant de Boris Mitić...