Exposition en ligne : Abdelkader Benchamma. Islands

Prodige du dessin contemporain, révélé par la galerie du jour agnès b., Abdelkader Benchamma, poursuit l’élaboration d’une œuvre à la croisée du dessin classique, du graphisme et de la bande dessinée. L’artiste imagine et dessine des personnages sans repère, d’improbables scénarios-catastrophes, des paysages désenchantés, des horizons désertés.

Oscillant entre figuration et abstraction, le dessin s’aventure dans des zones troubles. Immense, parcourant parfois des pans de murs entiers, réalisé au feutre ou à l’encre de Chine, il noie le visiteur dans un cosmos infini.

oeuvre1 Abdelkader Benchamma oeuvre2 oeuvre2 oeuvre2 oeuvre2 oeuvre2 oeuvre2 oeuvre2 oeuvre2 oeuvre2 oeuvre2 oeuvre2 « Islands » exposition présentée à l’artothèque de la MLIS du 15 octobre au 3 décembre 2016 crédit photographies Aldo Parades, 2016 Nelly Casagrande, 2016 courtesy galerie du jour agnès b.

Virtuose du trait, Abdelkader Benchamma revendique l’héritage des précurseurs de la ligne en ne reculant devant aucune audace graphique. Fasciné par les transformations de la matière, entre big bang et apocalypse, il livre au travers de ses réalisations graphiques un véritable questionnement métaphysique. Nourri de références multiples, des récits de Jules Verne à l’existentialisme en passant par les écrits de Don DeLillo, son univers est teinté d’absurdité.

À l’artothèque, l’artiste réalise un dessin mural inédit, inspiré par la musique minimaliste. Le soir du vernissage, il a invité le musicien Table (H.A.K. Lo-Fi Record) à donner une dimension sonore à son exposition. Dépasser les limites du dessin pour révéler au public les mille métamorphoses que ce médium peut orchestrer.

Abdelkader Benchamma est né en 1975. Il vit et travaille à Montpellier et à Paris. Il est représenté en France par la galerie du jour agnès b. à Paris et la galerie Chantiers Boîte Noire à Montpellier et aussi par ADN Galeria, Barcelone, la Galerie Isabelle van den Eynde, Dubai, et la Galerie Federico Luger, Milan. Il a publié Random à l’Association en 2015.

Pour découvrir son travail de façon plus intime, vous pouvez emprunter deux de ses œuvres acquises par l’artothèque. Il s’agit de deux sérigraphies intitulées Dark Matter. Créées en 2011, elles sont chacune accompagnées d’un livre.

Voir aussi

10 ans de Documents d’artistes Auvergne-Rhône-Alpes

Exposition du 12 septembre au 24 octobre 2020