Le Chemin des estives…

Le “mois mendiant”, au programme de la formation de tout novice jésuite, consiste à effectuer un pèlerinage d’un mois, à deux, sans argent ni téléphone, en comptant pour le gîte et le couvert sur la générosité des gens rencontrés.

C’est dans ces conditions qu’à l’été 2019, Charles Wright et Benoît Parsac entament un périple de 700 km sur le GR4 qui va les conduire d’Angoulême au monastère Notre-Dame-des-Neiges en Ardèche.

Le chemin des estives est le récit de ce pèlerinage au fil de rencontres hautes en couleur.

Nous n’en dirons pas plus, vous laissant le plaisir de cheminer en compagnie de Charles et Benoît mais aussi d’Arthur Rimbaud et Charles de Foucauld.

« Mes petits […] quand je repense à ma vie, ce qui m’a rendue heureuse, c’est les gens à qui j’ai rendu service… »

Ces mots d’une vieille dame croisée en chemin pourrait constituer le credo de ce livre d’une belle richesse humaine qui se lit d’une traite.

Saupoudré d’humour, nourri de grands espaces, ce témoignage d’une quête spirituelle pas comme les autres vous fera, simplement, du bien.

Écrivain, journaliste, éditeur, Charles Wright a publié plusieurs ouvrages, dont À quoi servent les moines ? dialogue entre un jeune homme et un homme de Dieu, Casanova ou l’essence des Lumières, Le Chemin du cœur : l’expérience spirituelle d’André Louf .

« Après le dîner, je m’attarde dans le jardin, seul. Je suis hypnotisé par cette chaîne de volcans dont le spectacle offre le rappel constant des valeurs éternelles. Cette étendue silencieuse de formes millénaires avive en moi une blessure, le sentiment d’une incomplétude, d’un manque. »

Voir aussi

On les appelait galantes

samedi 25 septembre - 16h - Maison du livre, de l'image et du son - lecture musicale d’après des nouvelles de Guy de Maupassant par la compagnie Leïla Soleil - sur inscription