Engloutie d’Arno Strobel

Engloutie

Lorsqu’Andreas, un collègue, lui propose de passer quelques jours de vacances chez lui, avec  leurs femmes respectives, Michael accepte tout de suite. On est en novembre, et même si quelques travaux de rénovation sont prévus, ils auront largement le temps de profiter du paysage sauvage et de se promener sur l’île. 

Pourtant, ils vont vite déchanter. La femme d’Andreas se révèle insupportable, et l’ambiance vire au cauchemar.  Et voilà que des crimes atroces sont commis : des couples sont enlevés, et la femme meurt enterrée dans le sable, noyée par la marée qui monte, sous les yeux de son mari ligoté à un poteau à proximité.  Un scénario bien calculé puisque l’eau effacera tous les indices. Sur la petite île, tout le monde devient suspect, et notamment Michael qui va se retrouver harcelé par l’inspecteur Harmsen, un odieux personnage aux méthodes agressives.

Arno Strobel sait créer une ambiance de tensions et de malaise, où chacun suspecte l’autre. L’alternance de points de vue contribue à mieux brouiller les pistes, celui du tueur étant particulièrement déstabilisant.  Le dénouement vous laissera sans voix…

Envie de frissons, blotti(e) sous la couette ? Plongez dans une lecture angoissante avec « Engloutie » !

Voir aussi

©Roxanne Lumeret, Le grand chien et moi, Albin Michel, 2018

Un coup de coeur pour Luchien et Roxanne Lumeret !

« Le grand chien et moi » c’est l’histoire de Luchien, un chien jaune qui attend dans un refuge.