Accueil / A découvrir / Cli-fi ou la fiction climatique

Cli-fi ou la fiction climatique

La climate fiction ou cli-fi traite du changement climatique de nos jours ou par de l’anticipation. En France, on parle plus volontiers de « climat-fiction » ou de fiction climatique.

Ce genre découle de la littérature de nature writing développée en Amérique avec Henry David Thoreau et son observation de la nature. Loin des grands espaces américain, la littérature européenne s’est plutôt passionnée pour la ville notamment dans les romans industriels et les romans de Charles Dickens, Honoré de Balzac ou Gustave Flaubert.

Voici donc une sélection de ces romans aux décors post-apocalyptiques où les enjeux environnementaux sont au cœur de l’intrigue.

Le Dernier homme de Margaret Atwood

Un monde, le nôtre, dans un futur pas si lointain… Un monde dévasté à la suite d’une catastrophe écologique sans précédent, où se combinent des conditions climatiques aberrantes, des manipulations génétiques délirantes et un virus foudroyant prompt à détruire l’ensemble de l’humanité.  Esseulé au cœur de cet enfer aseptisé et visionnaire , un homme, Snowman doit lutter pour sa survie et celle de son espèce. Au risque d’y perdre son âme…

Aqua TM de Jean-Marc Ligny

En 2030, l’enjeu vital autour duquel se battent les peuples et les nations n’est plus le pétrole mais l’eau potable. Sécheresse et réchauffement climatique obligent. Aussi, quand un petit pays d’Afrique assoiffé découvre, grâce à une image satellite piratée, une nappe phréatique dans son sous-sol, c’est la survie assurée ! Assurée ?

Tous à Zanzibar de John Brunner

En 2010, le nombre des êtres humains est tel que, s’ils se tenaient au coude à coude sur l’île de Zanzibar, ils la recouvriraient en entier. La surpopulation entraîne la disparition de toute sphère privée, un contrôle génétique draconien et une anarchie urbaine généralisée. …

Sécheresse de J-G Ballard

La pluie n’est plus, sur la Terre, qu’un souvenir du passé, car les ravages de la radioactivité ont mis fin à l’évaporation de la mer. Cette sécheresse provoque peu à peu une modification dramatique de la mentalité et du comportement de l’humanité..

Outresable de Hugh Howey

Depuis des siècles, le sable a tout englouti. A la surface, battu par les vents et harcelé par des dunes mouvantes, un nouveau monde essaie tant bien que mal de survivre. A sa tête, les plongeurs, une petite élite qui descend toujours plus profond à la recherche des artefacts de jadis, prisés comme autant de trésors.

Rhizome de Nadia Coste

Après une catastrophe écologique ayant ravagé la Terre, les survivants se sont réfugiés dans de grandes tours. Des plantes cultivées sur une autre planète ont été importées et permettent aux humains de continuer à vivre normalement mais celles-ci prolifèrent et deviennent incontrôlables. Jaro, un jeune biologiste, est chargé d’étudier les plantes dans l’agro-forêt qui entoure la ville.

Les sables de l’Armagosa de Claire Vaye Watkins

Dans un futur indéterminé, la Californie n’est plus qu’un vaste désert. La plupart des habitants ont été évacués mais une poignée survit en pillant Los Angeles. Alors qu’une dune de sable mouvante menace d’anéantir la ville, Ray et Luz Dunn kidnappent une fillette de 2 ans qui semble abandonnée aux mains d’un groupe de marginaux et fuient vers le sud.