Les cozy mysteries

Focus sur un genre littéraire qui n’a pas de traduction française : les cozies ou cozy mystery. Il s’agit d’une catégorie de romans  policiers très loin des polars baignés de sang, sexe, drogue ou rock n’roll. Mais attention, il y a bien des cadavres dans ces polars version thé et mise en pli impeccables… où Agatha Christie règne en maîtresse.

Côté intrigue, on retrouve les mêmes points communs. Des enquêtes qui se déroulent à la campagne menées par une amatrice (ni flic ni détective) au caractère plutôt haut en couleur. Elle se retrouve mêlée à un crime suite à de malheureux concours de circonstances et arrive la première sur les lieux du crime, dans des villages où tout le monde se connaît. D’origine anglo-saxonne, ce sont des romans chaleureux, un brin nostalgique et teintés d’humour so british.

De nos jours

  • Les Détectives du York Shire de Julia Chapman : quand Samson O’Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d’un très mauvais oeil. De son côté, Delilah Metcalfe, génie de l’informatique, tente de sauver de la faillite son site de rencontres amoureuses. Pour cela, elle décide de louer le rez-de-chaussée de ses locaux. Quelle n’est pas sa surprise quand son nouveau locataire se révèle être Samson ?
  • Hamish Macbecth de M.C Beaton : Policier du petit village de Lochdubh situé au beau milieu des Highlands en Écosse, Hamish Macbeth manque totalement d’ambition professionnelle mais il peut cependant compter sur son intuition naturelle pour mener à bien ses enquêtes
  • Les mystères de Honeychurch de Hannah Dennison : Ridiculisée par la presse people, Kat Stanford abandonne son émission de télévision à succès pour se réfugier au fin fond dans la campagne anglaise. Sa mère vient d’acheter une vieille bicoque à Honeychurch, un domaine appartenant à une prestigieuse famille d’aristocrates aussi désargentés qu’excentriques. Ah, les joies de la campagne ! Enfin, les joies, c’est vite dit…
  • Agatha Raisin enquête de M.-C. Beaton : Dans le petit village des Cotswolds au fin fond de l’Angleterre, il ne devrait rien se passer d’extraordinaire hormis les kermesses et autres réunions des femmes du villages. C’est néanmoins sans compter l’arrivée d’Agatha Raisin, quinqua dynamique qui lâche son agence de communication pour s’acheter un cottage afin de se retirer de la vie londonienne. Héroïne à la Miss Marple, elle est superbement agaçante, grinçante voire même exaspérante…
  • Les enquêtes de Mamie Poldi de Mario Giordano : Poldi est une veuve bavaroise caractérielle qui décide d’aller soigner sa dépression chronique en Sicile, près de sa famille. Le repos est de courte durée car elle se retrouve embringuée dans diverses affaires criminelles drôles et déjantées.

En remontant le temps

  • Son Espionne Royale de Rhys Bowen : Sa première mission royale : espionner le prince de Galles. Londres, 1932. Lady Victoria Georgiana Charlotte Eugenie, fille du duc de Glen Garry et Rannoch, trente-quatrième héritière du trône britannique, est complètement fauchée depuis que son demi-frère lui a coupé les vivres. Et voilà qu’en plus ce dernier veut la marier à un prince roumain ! Entre Downton Abbey et The Crown, une série d’enquêtes royales so British !
  • Au service de Marie-Antoinette de Frédéric Lenormand : La grande organisatrice ! Marie-Antoinette s’ennuie dans son nouveau rôle de reine. Elle décide de s’occuper des affaires du royaume et s’entoure d’agents secrets… peu communs. Son coiffeur et sa modiste !La grande organisatrice ! Marie-Antoinette est reine depuis peu, mais s’ennuie déjà à périr ! Son mari, Louis XVI, est un benêt : elle décide de s’occuper elle-même des affaires du royaume…Une comédie policière endiablée et drôle, au service de son intrépide Majesté !
  • Les enquêtes de Miss Marpe d’Agatha Christie : Miss Marple vit à St. Mary Mead, village imaginaire de la campagne anglaise dont elle s’éloigne peu. Vieille fille caustique et curieuse, elle résout les énigmes auxquelles elle est confrontée sans accord avec les agents de Scotland Yard qui ne la supporte plus. Elle brille par son intuition et sa connaissance de la nature humaine.
  • Lord Peter Wimsey de Dorothy L. Sayers : Né en 1890, Lord Peter Death Bredon Wimsey, second fils du Duc de Denver, est un aristocrate supérieurement intelligent, qui évite toutefois l’écueil du snobisme grâce à son sens des réalités et à son humour hautement britannique.
  • Les enquêtes Victor Legris de Claude Izner : Libraire d’une trentaine d’années, propriétaire de la librairie dans le Paris des années 1890-1900. Passionné de photographie et d’ouvrages anciens, il se trouve mêlé à des affaires criminelles qui défraient souvent la chronique.

Voir aussi

Livres numériques : mode d’emploi

Pour tout savoir avant d'emprunter un livre numérique