Home / Actualités / Genre et jeu vidéo

Genre et jeu vidéo

Du mardi 14 mai au samedi 29 juin – à partir de 12 ans – Maison de livre, de l’image et du son

Dans le cadre du cycle Fais pas genre !

Souvent dénoncé pour sa supposée violence, le jeu vidéo a aussi fait l’objet de vives critiques concernant ses contenus sexistes. Ainsi, une icône vidéoludique internationale comme Lara Croft, héroïne de la série Tomb Rider, à tant pu être critiqué pour l’image « bimbo » qu’elle renvoyait (taille fine, poitrine exagérément grossie)… que louée pour ses qualités de femme forte et icône féministe émancipatrice. Dès lors une ambivalence se crée dans la capacité du média vidéoludique à renforcer les stéréotypes de genre ou à les déconstruire.

Si les choses changent pas à pas, le jeu vidéo continue de se voir attribuer une image de produit culturel fait par des hommes, pour des hommes. Mais à l’encontre de cette idée reçue, il est possible de noter que d’une part le public du jeu vidéo se féminise, et que d’autre part les créateurs et créatrices de jeux vidéo se sont emparés des questions de genre. Ainsi, ces dernières années, on a vu émerger des jeux et des personnages originaux, reflets d’une société ou les mœurs ont évoluées.

C’est ce type de productions que nous vous proposons de découvrir. Des jeux tantôt expérimentaux, tantôt narratifs, qui mettent en scène la vaste question du rapport entre les sexes.

Life Is Strange

Sur Playstation et iPad

Production du studio français Dontnod, Life Is Strange appartient à la catégorie des jeux vidéo inclassables. Il s’agit pour l’essentiel d’une aventure narrative alternant des moments d’exploration et de déambulation avec des temps de cinématique et de dialogue. L’objectif sera de découvrir par bribes, les recoins les plus intimes de la vie du personnage qu’il incarne, nommée Max. Cette jeune étudiante aux pouvoirs surnaturels, traverse dans sa vie des moments forts du passage à l’âge adulte. À mi-chemin entre hyperréalisme et épopée fantastique, narration et exploration… le jeu s’est beaucoup fait remarqué pour son ambiance automnale, sa bande-son folk et ses personnages principaux aux multiples facettes, toutes plaisantes à découvrir.

A Normal Lost Phone

Sur iPad

A Normal Lost Phone est un jeu indépendant où vous trouvez un téléphone égaré par son propriétaire. Afin de pouvoir lui retourner, vous allez devoir fouiller le contenu du téléphone et de toutes les applications (SMS, galerie, e-mail). Puzzle narratif, l’histoire aborde des thèmes tels que l’adolescence, le passage à l’âge adulte, la quête de soi et… le genre.

 

 


Behind Every Great One

Sur PC

Behind Every Great One est un jeu gratuit créé par les développeurs espagnols de Deconstructeam. En référence au proverbe « Derrière chaque grand homme il y a une femme »,  ce jeu pointe les inégalités hommes-femmes dans la vie domestique et la question de la charge mentale. Sous forme de pixel-art, vous incarnez Victorine, l’épouse du célèbre artiste peintre Gabriel. Elle s’occupe du foyer, il critique. Progressivement le stress de Victorine grandit, une angoisse qu’elle ne peut pas exprimer, personne ne lui demandant ce qu’elle ressent. Une réalité, puisqu’en moyenne les femmes passent 2,5 fois plus de temps sur les tâches ménagères que les hommes.

Chimeria: Grayscale

Sur PC

Cette histoire narrative est une réflexion sur les discriminations de genre sur le lieu de travail, qu’elles soient ouvertes. A travers une boîte mail professionnelle, recevez des mails de vos collègues, répondez-leur et découvrez un lieu de travail avec une ambiance toxique. Un jeu gratuit à découvrir en anglais sur son navigateur !

Two Interviewees

Sur PC

Dans ce simulateur d’entretien d’embauche, deux personnes sans emploi ont  un entretien aujourd’hui. Si elles arrivent à faire bonne impression, elles auront le boulot. Les questions sont les mêmes, les réponses sont les mêmes, mais les candidats ne sont pas les mêmes : l’un est Martin, un homme, et l’autre est Irène, une femme. Est-ce que ça a une importance ? Conçu pour sensibiliser à la discrimination sexuelle à l’emploi, ce jeu a été créé en un seul jour par le développeur italien indépendant Mauro Vanetti. S’il vous a plu, vous pouvez le télécharger chez vous gratuitement.

Matchd

Sur iPad

Jeu  de simulation inspiré de l’application Tinder, Matchd propose au joueur à travers diverses stratégies de dragues : « lover, beauf, fragile, fan de Jul » 13 façons de « pécho » et 250 façons de se faire rembarrer. Un jeu de drague lourde à tester sur les iPads.

 

Undertale

Sur PC

Après une guerre opposant les humains aux monstres, ces derniers sont vaincus et forcés de s’exiler sous terre, dans l’Underground. Un sortilège magique permet d’empêcher les deux peuples de se croiser à nouveau. Bien plus tard, un enfant se prend les pieds dans une racine durant une balade en montagne et tombe dans l’Underground. Dans sa quête pour remonter à la surface, le joueur devra résoudre des puzzles et affronter les monstres dans des combats aléatoires. Le choix de tuer ou d’épargner affecte le jeu, altérant les dialogues, les personnages, et la narration dépendant des choix effectués.

 

Sunset

Sur PC

Sunset est un jeu indépendant à la première personne où l’on incarne Angela Burnes, une touriste afro-américaine tout juste diplômée aux Etats-Unis, restée bloquée dans la ville de San Bavón. Nous sommes pendant les seventies, dans le pays fictif d’Amérique du Sud Anchuria, dirigé par le dictateur Miraflores. Angela Burnes vient de trouver un petit boulot. Tous les jours, avant le coucher du soleil, elle doit ranger et nettoyer le luxueux appartement du mystérieux Gabriel Ortéga, suivant ses demandes. Au fur et à mesure, elle découvre la vie et les secrets de cet homme et de son rôle auprès du gouvernement.

 

Gone Home

Sur Playstation 4

Gone Home est un jeu vidéo d’aventure narratif en vue à la première personne. Nous sommes le 7 juin 1995 et Kaitlin Greenbiar, une jeune femme de 21 ans, rentre chez elle au manoir familial situé à Arbor Hill dans l’Oregon, après un voyage en Europe. Mais elle ne trouve ni ses parents, ni sa sœur pour l’accueillir. L’exploration et la fouille minutieuse de la maison permettront de découvrir ce qu’il se passe. Si le jeu n’a pas de but, sa durée de vie dépend du bon vouloir du joueur : si la plupart des éléments du décor ne sont pas techniquement utiles à la progression du jeu, ils sont en revanche autant d’indices pour progresser dans cette histoire interactive !

Check Also

on est pas des gonzesses

Re(écoutez) la conférence « On n’est pas des gonzesses ! »

Avec Philippe Liotard à la Maison du livre, de l'image et du son