Home / A découvrir / 2019 : année internationale du tableau périodique des éléments chimiques

2019 : année internationale du tableau périodique des éléments chimiques

Non le tableau périodique des éléments n’est pas une liste des revues ou de magazines existants. La classification des éléments ressemble plutôt à un clavier de piano. Il illustre avec concision la façon dont tous les éléments chimiques connus réagissent et forment des liaisons chimiques.

Un peu d’histoire

Dès l’Antiquité, les Grecs sont les premiers à tenter une description du monde de manière rationnel et théorisent les quatre éléments constitutifs de la matière : l’eau, la terre, l’air et le feu viendra plus tard un 5e élément l’éther.

1778 : Lavoisier (1743-1794) est un expérimentateur et un théoricien hors pair, avec lui naît la chimie moderne. Il  montre pour la 1ère fois que l’air et l’eau ne sont pas des éléments indissociables mais sont constitués d’oxygène, d’hydrogène et d’azote. C’est lui qui énonce pour la première fois la loi la plus fondamentale de toute la chimie, selon une formule devenue célèbre : « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme »

Dimitri Ivanovitch Mendeleïev (1834-1907), chimiste russe, est le premier scientifique qui va réellement identifier et nommer les premiers éléments et comprendre intuitivement comment les organiser.

Mais le tableau n’est pas que descriptif, il est aussi prédictif. Mendeleïev avait laissé des cases libres dans son tableau pour y placer des éléments qui n’étaient pas encore découverts à son époque. C’est là tout le génie de Mendeleïev quand il a présenté sa méthode de classification devant la société russe de chimie le 6 mars 1869.

Cent cinquante ans après sa création, c’est encore aujourd’hui un outil universel de travail et de réflexion des chimistes. La méthode de classification des éléments chimiques proposée par Dimitri Mendeleïev a été largement complétée et comprend désormais 118 éléments.

De nombreux laboratoires tentent désormais de créer de nouveaux noyaux atomiques superlourds dont les 4 derniers ont été validés il y a 3 ans à peine. Des calculs suggèrent que le 119 et le 120 (provisoirement nommés ununennium et unbinilium) viendront inaugurer une huitième ligne dans le tableau.

Bibliographie :

Histoire de la chimie en 80 datesAlain Sevin, Christine Dézarnaud Dandine – Vuibert, 2014

Pigments, atomes ou encore chimie moléculaire, l’homme a toujours cherché à comprendre la nature et les propriétés de la matière. A travers plus de 80 fiches illustrées, cet ouvrage revient sur les grandes étapes, expériences ou inventions qui ont conduit à l’émergence de la chimie moderne. Un petit tour d’horizon chronologique et illustré pour découvrir l’une des plus belles aventures scientifiques.

Quand les atomes racontent l’histoire du mondeSam Kean – Flammarion, 2013

Cet ouvrage d’un journaliste scientifique, qui a connu un grand succès aux États-Unis, réussit l’exploit de convoquer toute l’histoire des sciences et du monde à travers la table périodique des éléments. Car d’étonnantes anecdotes accompagnent chacun des éléments de cette table, qui est l’une des grandes réussites intellectuelles de l’humanité.

La merveilleuse vie des élémentsBunpei Yorifuji – Ed. B42, 2018.

Bunpei Yorifuji propose dans ce petit livre un guide illustré pour comprendre le tableau périodique des éléments. Il crée à cet effet un « super » tableau périodique, où chaque élément est incarné par un personnage unique, dont les traits physiques sont une interprétation visuelle, drôle et décalée des caractéristiques chimiques de chaque élément. De la corpulence à la coupe de cheveux en passant par la tenue vestimentaire, chaque détail est passé au crible de l’imagination débordante de l’illustrateur japonais, et permet de comprendre en un coup d’œil le fonctionnement des éléments et du monde qui nous entoure.

Atomes : une exploration visuelle de tous les éléments connus dans l’universTheodore Gray – Place des Victoires, 2013

Cet ouvrage invite avec pédagogie et humour à un passionnant voyage au pays des éléments, à partir de leur tableau périodique universel. Soutenue par une exploration visuelle qui montre l’élément à l’état pur mais aussi ses composés et ses applications les plus caractéristiques dans la vie quotidienne, cette approche pratique offre une combinaison parfaite de science chimique et de photographies, qui séduira les lecteurs les plus avertis comme tous les autres habitants sensibles de l’univers.

3 minutes pour comprendre les 50 éléments les plus répandus en chimie – dir. Eric Scerri. – Courrier du livre. 2013.

Qu’il s’agisse de métaux mous comme le sodium, que l’on peut trancher au couteau, du prodigieux métal liquide qu’on appelle mercure, ou du gaz toxique baptisé chlore qui fut la première arme chimique au monde, cet ouvrage de vulgarisation intelligente vous aidera à connaître les 50 éléments chimiques les plus répandus, ainsi que les 68 autres éléments connus à ce jour, en deux pages, 300 mots et une image, soit 3 minutes pour tout comprendre ! Illustré de superbes dessins et de nombreux schémas explicatifs, vous trouverez également, au fil des pages, le portrait des grands chimistes qui ont transformé la connaissance scientifique et résolu le mystère de la vie elle-même.

Revue 

Internet

Check Also

(Re)voir la conférence « Découvrez la microfluidique »

(Re)voir la conférence la microfluidique ou comment produire de l’énergie avec un peu d’eau sucrée et quelques bouts de scotch avec Louis Renaud du samedi 10 octobre 2015.