Accueil / A découvrir / Littérature amérindienne

Littérature amérindienne

Quand nous pensons aux Indiens d’Amérique du nord, une image nous vient immédiatement à l’esprit. Celle de redoutables cavaliers nomades coiffés de plumes se reposant dans des tipis. Cette perception des Amérindiens, véhiculée par la plupart des westerns, se révèle extrêmement réductrice. Des tribus vivaient de cette manière, mais seulement au 19ème siècle et uniquement au sein  des Grandes Plaines.

©Catlin paint

Longtemps exotique, la littérature amérindienne s’est depuis rattrapée  pour  se forger une identité. Les indiens sans les plumes, sans les tipis et sans le « whoo whoo », main devant la bouche… de nombreux auteurs combattent aujourd’hui ces clichés qui dénaturent le peuple. L’écrivain Tony Hillerman a fait connaître la culture des Indiens de l’Ouest dans le monde entier. Son héros Joe Leaphorn sillonne le territoire des Navajos pour résoudre des énigmes où se croisent magie et crime.  L’auteure Louise Erdrich est quant à elle considérée comme l’une des figures les plus emblématiques de la jeune littérature indienne à l’instar du talentueux Sherman Alexie. Sans oublier les fabuleux romans de Joseph Boyden, consacrés au destin des Premières nations du nord de l’Ontario ou encore ceux de Craig Johnson avec les enquêtes trépidantes du shérif Longmire et de son ami indien Henry Standing Bear dans le comté fictif quasi désertique d’Absaroka, dans le Wyoming.

Entre mythe et réalité, sans détours ni clichés, petit tour d’horizon avec les plus beaux romans dédiés aux peuples de la Terre via le lien ci-dessous :

Image associée

Check Also

Initiation au jeu de rôle

Samedis 10 novembre 2018 et 12 janvier 2019 - 13h00 à 18h00 - médiathèque du Tonkin - Initiation au Jeu de Rôle - En famille ou entre amis