Accueil / Actualités / Jeu vidéo et migrations : exposition

Jeu vidéo et migrations : exposition

Du samedi 10 au samedi 24 novembre – de 14h à 19h (18h le samedi) – Maison du livre, de l’image et du son – exposition – accessible à partir de 12 ans

© Rémy Sohier / Alinéaire

Dans le cadre de la biennale Traces et du festival Migrant’scène, l’espace multimédia de la Mlis expose des jeux vidéo qui se sont emparés du thème de la migration : le collectif Alinéaire présente Fuir la guerre, un jeu vidéo de plate-forme asymétrique pour un joueur, avec une symbolique forte où l’on contrôle en simultané deux familles qui doivent fuir leur pays en guerre.

© Matthieu Godet

Dans la fiction interactive Enterre-moi mon amour, Nour,  jeune syrienne qui quitte sa famille et son pays pour l’Europe, est aidée tout au long de son périple par son ami Madj, via Whatsapp. Le prologue du jeu est jouable directement dans votre navigateur ! Et pourquoi ce titre ? Parce que « Enterre-moi mon amour » est une phrase d’adieu syrienne signifiant « Prends soin de toi ».

Dans Papers, Please, un douanier d’un pays fictif mais totalitaire à la rigueur toute soviétique, contrôle les papiers des gens qui veulent traverser la frontière.  La version beta de ce jeu vidéo indépendant d’observation et de réflexion est téléchargeable gratuitement tsur le site de son créateur, Lucas Pope.

Dans This War of Mine: The Little Ones, un groupe d’enfants tente de survivre durant le siège de Sarajevo. Dans une ville ravagée par la guerre, cherchez de l’eau, des outils ou des médicaments et trouvez un refuge pour la nuit.

Expérimentez la dure condition des réfugiés dans Envers et contre tout, un jeu créé par l’UNHCR (jouable sur navigateur), ou incarnez un père et sa fille qui doivent traverser et recueillir de l’eau pour survivre dans Cloud Chasers: A Journey of Hope.

Dans un Royaume-Uni post-Brexit, les talents pour contrôler les papiers des clients d’un videur de boîte de nuit sont rapidement repérés par les autorités dans le jeu 8-bits Not Tonight.

> Découvrez d’autres évènements dans les médiathèques autour de la biennale Traces ici.

fps

Check Also

Igor Keltchewsky. Perspectives aléatoires

exposition du 16 novembre 2018 au 26 janvier 2019 - vernissage jeudi 15 novembre - 19h - en présence l'artiste - 20h concert de Marie Henri