Accueil / Le mois du film documentaire

Le mois du film documentaire

La ville en cour(t)s
samedi 20 novembre – 14h
Une séance de courts métrage entre essai documentaire,   film expérimental et art vidéo avec notamment Grand Littoral de Valérie Jouve  et  Soudain La Grande-Motte de Julien Donada…

Quartier de rêve en trois dimensions
En novembre, l’espace multimédia propose à chacun d’imaginer son quartier ou sa ville de rêve,ce qu’il souhaiterait voir se créer, changer ou améliorer. Il s’agit ensuite de (re)créer son quartier en 3D grâce à l’outil informatique. Cet atelier est ouvert aux débutants comme aux plus avertis.  Sur inscription.

Paris Périph © Pierre-Yves Brunaud

Paris périph
samedi 20 novembre – 15h45
samedi 27 novembre – 16h30
un film de Richard Copans (présent samedi 27 novembre)
2004 – 55 mn
Richard Copans explore le périphérique parisien,cette infrastructure irriguant toute l’agglomération qui marque la coupure entre la ville et sa banlieue,observe comment la métropole s’est accommodée de ce fleuve de voitures et comment l’on vit sur ses rives.

Intérieurs ville
samedi 20 novembre – 16h45
samedi 27 novembre – 17h45
un film de Caroline de Saint-Pierre et Olivier Segard (présents samedi 27 novembre)
2002 – 1h15 mn
« Changer la ville changer la vie » était la formule des concepteurs des villes nouvelles en 1970. Trente ans après, des habitants nous font entrer dans les quartiers de Cergy-Pontoise.

Les Gratte-ciel
vendredi 26 novembre – 18h30
un film de Stéphane Granzotto
2009 – 52 mn
La cité des Gratte-ciel de Villeurbanne, centre urbain à vocation sociale inauguré en 1934, est une expérience architecturale jamais reproduite qui questionne la ville d’aujourd’hui et celle de demain.

Intérieurs ville © Caroline de Saint-Pierre / Olivier Segard

Propriété privée
samedi 27 novembre – 11h
un film de Thomas Lallier
2005 – 54 mn
La résidence « Le Pressoir », une cité du quartier Belleville-Ménilmontant à Paris construite au début des années 60, était un espace ouvert. Le film recueille souvenirs et témoignages d’habitants pendant la construction de la grille qui ceinturera désormais la résidence.

Un immeuble, des histoires
samedi 27 novembre – 12h
un film d’Emmanuel Laborie
2003 – 47 mn
L’immeuble de la rue Durkheim, à Paris, est un ensemble de 93 appartements dont les habitants ont dû apprendre à habiter un logement, un immeuble, un quartier, à s’approprier des lieux déjà porteurs de leur propre histoire, architecturale, urbanistique et économique.

Avenue Jenny
samedi 27 novembre – 14h
un film de Fabrice Vacher
2005 – 52 mn
Non loin de La Défense, entre Courbevoie et Nanterre, l’Avenue Jenny offre un spectacle étonnant : une résidence toute neuve fait face à un quartier pavillonnaire à moitié délabré. Depuis quelques temps deux populations que tout oppose se retrouvent collées l’une à l’autre…

Firminy, le maire et l’architecte
samedi 27 novembre – 15h15
un film d’Olivier Cousin et Xavier Pouvreau
2007 – 53 mn
L’histoire de la construction de Firminy-Vert dans la vallée de la Loire. Au début des années 50, Eugène Claudius-Petit, maire de la ville minière vétuste, invite Le Corbusier à concevoir un nouveau quartier. L’architecte imagine un projet à échelle humaine, alliant l’individuel au collectif.

Intérieurs ville © Caroline de Saint-Pierre / Olivier Segard

Penser la ville aujourd’hui pour demain

samedi 27 novembre – 19h

Rencontre avec Sylvain Allemand, journaliste et essayiste, Richard Copans, cinéaste, Caroline de Saint-Pierre, anthropologue et Olivier Segard, cinéaste. 

Quels sont les espaces et les modes de vie caractéristiques des zones urbaines aujourd’hui ? Quel est le regard que nous portons sur nos villes contemporaines ? Peut-on présager de mutations urbaines à venir ? Quel sens donnons-nous et donnerons-nous demain au mot « habiter » ?      *

SYLVAIN ALLEMAND est journaliste et essayiste. Il suit depuis plusieurs années l’actualité de la recherche, des initiatives et des débats relatifs au développement durable. Il a notamment publié des articles dans de nombreux journaux et revues (Alternatives économiques, Alternatives internationales, Libération, Pouvoirs locaux, Livres Hebdo). Derniers ouvrages publiés :   Sous la ville durable, le génie urbain (éd. Les carnets de l’info, 2009) et Pourquoi le développement durable (éd. Belin, 2010). Il est également à l’origine de la collection « Comment je suis devenu » aux éditions du Cavallier bleu.

RICHARD COPANS est réalisateur de nombreux films, notamment dans les séries Architectures et Les mots de l’architecte. Directeur de la photo pour Robert Kramer, Claire Simon, René Allio ou encore Luc Moullet, il est aussi producteur et a cofondé successivement Les Films du passage en 1982 puis Les Films d’ici, dont le champ de production est axé sur le documentaire de création.

CAROLINE DE SAINT-PIERRE est spécialisée en anthropologie sociale et ethnologie des espaces urbains. Maître assistant en sciences sociales pour l’architecture à l’École nationale supérieure d’architecture de Paris Malaquais, elle a publié des articles pour des revues, a collaboré à des ouvrages collectifs et a publié La fabrication plurielle de la ville (Ed. Créaphis, Paris, 2002).

OLIVIER SEGARD est vidéaste et documentariste de formation. Il a notamment réalisé Intérieurs ville, en collaboration avec Caroline de Saint-Pierre, ainsi que de nombreux films pour le spectacle vivant et pour le monde institutionnel. Il travaille actuellement à une série de films documentaires portant sur des questions d’urbanisme et d’architecture.

Jacques Donzelot ne sera finalement pas présent à cette rencontre.

www.delphinecordier.net www.studiodesperado.com