Accueil / A découvrir / F’Murr, dernière transhumance

F’Murr, dernière transhumance

Vous l’avez peut-être constaté : la disparition d’un-e  auteur-e,  d’un-e artiste…entraine souvent un regain d’intérêt pour sa création.

C’est tout ce qu’on peut souhaiter à l’œuvre de  F’Murr (de son vrai nom Richard Peyzaret), auteur de bd impertinent et malicieux qui a eu la très mauvaise idée de nous quitter en avril 2018-un an et des poussières après le Maître Marcel Gotlib (décembre 2016) avec lequel il aura partagé un goût affirmé pour l’absurde et l’irrévérence.

On « profitera » donc de cette nouvelle défection pour (re)découvrir ce sommet  de narration graphique que constitue sa série la plus célèbre : Le Génie des alpages.

Pour mémoire : cette saga montagnarde  comptant  une quinzaine d’albums démarre en 1973. Elle met en scène un troupeau de moutons, brebis, béliers pour le moins atypique. Les bestioles à sabots, ici anthropomorphes, bavardes et …plutôt incontrôlables- élèvent au rang de grand art la notion de « mauvais caractère » : un régal d’irascibilité et de mégalomanie.

Berger, chien de berger et bergère au caractère affirmé, aigles légèrement névrosés flanquent ce petit monde  où les montagnes elles-mêmes conversent d’un sommet à l’autre.

Tous cohabitent, tantôt pacifiquement, échangeant des  propos à coloration philosophico-métaphysique, tantôt conflictuellement, à coup de cornes, invectives, bougonnage et persiflage, mais se retrouvant main dans la patte pour bouter au fond d’un précipice le touriste à bretelles et appareil photo.

Qu’on ne s’y trompe pas : si l’humour potache affleure souvent et ravit l’adolescent (attardé ou pas), on trouve aussi dans cette série de bons morceaux de  vraie poésie grinçante et anarchisante à nulle autre pareille. Un incontournable, on vous dit !

A côté de sa Grande Oeuvre Alpine, F’Murr-six ans à l’Ecole supérieure des Arts appliqués, quand même !- a produit plusieurs albums « one shot ». On mentionnera Jehanne au pied du mur convoquant Jehanne d’Arc, Attila, Gilles de Rai…et quelques extra-terrestres égarés, dans un Moyen-Age pour le moins recomposé. La plupart de ces autres albums sont actuellement épuisés, on espère en cours de réédition.

Reste, en attendant, suffisamment de quoi s’offrir de bonnes tranches de rire.

Bonne lecture !