Accueil / A découvrir / La fuite de Paul-Bernard Moracchini

La fuite de Paul-Bernard Moracchini

Qui n’a pas rêvé un jour de tout plaquer ? Oublier voiture, appartement, boulot, famille et se retirer tel un ermite au plus profond de la montagne. Le narrateur de ce premier roman de Paul-Bernard Moracchini a osé. On suit sa « Fuite » irréversible de la réalité insupportable, qui est bien plus qu’une échappée d’un homme vers la nature

Mais la solitude est aussi une épreuve qu’il est parfois difficile de surmonter sans tomber dans la folie…

L’écriture est ciselée. Belle, musicale, poétique même.

La fuite est un roman initiatique fort et prenant, rageur et exalté, où se mêlent peu à peu réalisme et fantastique.

Check Also

6 Mois : une revue, une rencontre, une expo

du 10 au 25 novembre – horaires d’ouverture – exposition « Le journalisme vivant, c’est celui …