Accueil / A découvrir / Coups de coeur jeunesse / J’aime pas lire des romans mais ça, j’aime bien !

J’aime pas lire des romans mais ça, j’aime bien !

 Les filles ne sont pas (toutes) des pestes et les garçons ne sont pas (tous) des dégonflés ! Pour le vérifier, lisez ces journaux intimes illustrés par des anti-héros attachants, un peu aidés par des auteurs et des illustrateurs pour la plupart anglais et américains. Ces véritables chroniques sociales et familiales, déclinées en séries, mettent en scène les préoccupations des pré-adolescents entre 9 et 12 ans, et égratignent le monde des adultes.

De forme hybride, entre roman, album et BD, ils bénéficient d’une typographie inventive, d’une mise en page éclatée mêlant textes, dessins, bulles, vignettes, collages. En noir et blanc le plus souvent, les croquis stylisés au trait épuré, naïf, caricatural, forment des gags visuels à la manière des cartoons et soulignent le comique de situation. Le langage est familier, proche de la langue parlée, parfois argotique, au service d’un humour décalé ou déjanté.

Ainsi, la série Le journal d’un dégonflé de l’auteur-illustrateur Jeff Kinney connaît un succès planétaire. L’articulation parfaite, entre un texte intelligent pas gnangnan et des dessins irrésistibles, séduit particulièrement les lecteurs de BD peu attirés par la lecture de romans de forme classique. Le personnage de Greg grandit au fil des tomes et même les lecteurs ados souriront à la description des affres de  « l’âge ingrat ».

Quelques personnages à découvrir parmi une sélection  de séries 

 

Check Also

Deux grainothèques à Villeurbanne !

Une grainothèque : qu’est-ce que c’est ? Une grainothèque est un point d’échange de graines, …