Accueil / A découvrir / Fringale de lecture et de chocolat

Fringale de lecture et de chocolat

Le chocolat, depuis que les Conquistadors l’on fait connaître au monde entier, n’a cessé de séduire les gourmands, en particulier bon nombre d’écrivains avides de cette friandise. De Casanova, Sade à Madame de Sévigné, de Balzac en passant par Agatha Christie, le chocolat symbolise tour à tour amour, mort, péché, gourmandise, colonisation, sensualité, renaissance, plaisir …

Consommé sous une forme liquide ou en délicieuses tablettes, le chocolat est très présent dans la littérature et qu’importe le genre. Si Casanova consommait le breuvage après s’être encanaillé, Madame de Sévigné témoignait régulièrement de sa fervente admiration pour cet exquis aliment à travers ses correspondances. De même Agatha Christie avait de nombreux chocolats meurtriers à son actif. « L’arme du crime », « la boîte de chocolats » ou encore « Mort exquise » attestent l’attrait de la reine du crime pour cette confiserie.

La littérature contemporaine compte également quelques titres dans lesquels il est question de ce délicieux aliment.

Joanne Harris avec son roman  « Chocolat » publié en 2000 nous offre une ode gourmande au plaisir et à la tolérance.  L’histoire pittoresque de Vianne Rocher et de sa fille Anouk entreprenant d’ouvrir une chocolaterie dans un petit village de province, fera saliver plus d’un lecteur. Un livre plein de magie et de délectation que l’on peut également découvrir en film, « Le chocolat« , puisqu’il fut adapté au cinéma en 2001 avec Juliette Binoche dans le rôle-titre de la chocolatière.

Le roman de Charlotte Armstrong, « Merci pour le chocolat » publié en 1948 et adapté au cinéma par Claude Chabrol en 2000 est tout aussi délectable mais il ne se dévore pas pour les mêmes raisons. Machiavélique, dotée d’une intrigue alléchante, l’histoire met en scène une tentative d’empoisonnement au chocolat. Astucieux et diabolique ce roman policier est devenu un classique du suspense psychologique où le chocolat n’est plus l’allégorie du plaisir et de la gourmandise mais incontestablement une substance meurtrière.

Dans un registre différent, « Cacao » de  Michèle Kahn (2003) est une fresque historique qui devrait également ravir les amateurs de chocolat. L’histoire entraine le lecteur sur la route du cacao, de sa découverte au Mexique à son importation au Pays Basque en plein siècle des lumières. A travers les péripéties et persécutions de la communauté juive par les autorités de Bayonne qui leur interdit de tenir boutique et de faire du chocolat, ce roman conte de façon très documenté l’histoire de cet aliment ainsi que les secrets de sa fabrication.

La littérature jeunesse fait également recette avec le chocolat. On ne compte plus les titres où cette friandise est au cœur de l’intrigue. On peut citer la série haute en couleurs « Les filles au chocolat » de Cathy Cassidy avec ses histoires très girly, ses romances sucrées dont raffolent les jeunes adolescentes. Dans un registre différent, la trilogie « La mafia du chocolat »  de Gabrielle Zevin attise également les gourmandes. Romans d’anticipation, cette trilogie plonge son lectorat dans un monde cruel où le chocolat et le café sont devenus illégaux.

Mais bien évidement la référence du roman chocolaté reste et demeure « Charlie et la chocolaterie » de Roald Dahl  (1964). Suivre les aventures du jeune Charlie Bucket dans la chocolaterie de l’excentrique Willy Wonka est un plaisir partagé qui comble autant les enfants que les plus grands. L’auteur invente un monde totalement fantasmé ou les créations culinaires chocolatées sont souvent de l’ordre de l’impensable, comme les glaces qui ne fondent jamais ou les chewing-gums qui ne perdent jamais leur goût. Cascade de chocolat, gazon comestible, noix soigneusement triées par des écureuils… Charlie et la Chocolaterie développe un univers imaginaire désormais intemporelle. Son adaptation au cinéma par Tim Burton en 2005 est également un pur régal, une délicieuse sucrerie pour laquelle on a qu’une seule envie : y goûter à nouveau.

 

 

Check Also

Deux grainothèques à Villeurbanne !

Une grainothèque : qu’est-ce que c’est ? Une grainothèque est un point d’échange de graines, …