Accueil / A découvrir / Coup de coeur BD : Ces jours qui disparaissent

Coup de coeur BD : Ces jours qui disparaissent

Je est un autre

Suite à une chute, le jeune acrobate Lubin Maréchal s’aperçoit un jour à son réveil qu’une journée vient de s’écouler sans qu’il en ait le moindre souvenir. Ce phénomène étrange va se reproduire pendant tout le reste de sa vie à un rythme de plus en plus fréquent et régulier. Lubin se rend compte que durant ces jours qui s’effacent un autre jeune homme vit sa propre vie. Cet autre si semblable et si différent, ni tout à fait le même ni tout à fait un autre (Lubin est plutôt insouciant, désorganisé alors que son double est sérieux et prévoyant) va peu à peu prendre l’ascendant sur Lubin. Ce dernier va alors mettre en place un système pour communiquer avec son double et tenter de vivre au mieux cette nouvelle vie. Il consulte une psychologue qui tente de lui apporter son aide et faciliter ainsi la cohabitation avec son autre personnalité.

Lubin souffre-t-il d’un dédoublement de personnalité, sa mémoire est-elle en train de s’effacer ou son double existe-t-il vraiment ? Peut-être l’auteur a-t-il voulu nous offrir une réflexion sur le passage de l’enfance à l’âge adulte, ce moment si délicat où on perd peu à peu notre insouciance face aux réalités de la vie.

En s’appuyant sur une construction narrative très efficace, Thimothé Le Boucher nous entraîne dans le sillage de son/ses personnages sans jamais nous perdre malgré la longueur de la bande dessinée. C’est une véritable prouesse d’autant que  l’histoire se déroule jusqu’aux derniers jours de la vie de Lubin dans une société devenue futuriste. Tout est crédible malgré les nombreux aspects fantastiques de cette bande dessinée  si singulière. L’auteur a pris tout son temps pour installer ses personnages dans leur univers et dans leur histoire. Cela donne un album abouti, riche et captivant de bout en bout.

Dans Ces jours qui disparaissent où la psychologie des personnages tient une grande place, l’auteur questionne bien sûr le temps qui passe et l’altérité.

Cette bande dessinée (seulement la troisième de ce jeune auteur, à suivre donc) d’une très grande puissance narrative nous fait passer un très bon moment de lecture. La parfaite maîtrise du dessin contribue grandement à cette réussite.

Ces jours qui disparaissent Thimothé Le Boucher, Casterman 2017

Et retrouvez bien d’autres coups de coeur de bibliothécaires ici !

Check Also

Fait Maison

Dans un décor chaleureux réalisé par l’illustratrice Fanny Blanc, la Maison du livre, de l’image et du son vous propose, tout au long du mois de décembre, de préparer des fêtes 100 % "fait maison".