Home / A découvrir / Le voyage dans le temps : science ou fiction ?

Le voyage dans le temps : science ou fiction ?

Si on y réfléchit bien nous voyageons tous dans le temps. Sans que nous n’ayons rien à faire, nous sommes transportés vers le futur au rythme d’une seconde par seconde. Hélas, il nous faut reconnaître que l’originalité de ce voyage est limitée : ce dont nous rêvons tous, c’est d’un vrai voyage dans le temps qui nous permette d’arriver dans le futur avant les autres ou de visiter le passé. Est-ce possible ? Peut-on imaginer que la machine à remonter le temps de H. G. Wells ou la Dolorean du film Retour vers le futur soient un jour réalisés.

Isaac Newton est l’un des tous premiers scientifiques à penser au temps. Dans ses « Principes mathématiques de philosophie naturelle publié en 1687 il établit que le temps est  absolu, valable en tout point de l’Univers, ne dépendant de rien d’autre que de lui-même. Il pose ainsi les bases de la physique pour les 300 ans suivants.

Puis les révolutions conceptuelles initiées par Einstein, relativité et théorie quantique, vont changer radicalement ces notions et leurs relations entre elles. La notion d’espace-temps est née : l’espace et le temps sont désormais indissociables, « l’écoulement du temps » dépend des dimensions spatiales : l’espace dans lequel nous évoluons n’est plus un espace à trois dimensions, mais bien à quatre inséparables. Le temps ne s’égrène plus de manière uniforme partout et pour tous : nous avons, chacun, notre temps propre, fonction de nos trajectoires respectives, et du champ gravitationnel dans lequel nous baignons…

Le paradoxe des jumeaux formulé en 1911, illustre l’élasticité du temps prévue par la théorie de la relativité restreinte, c’est-à-dire le phénomène de ralentissement des horloges qui sont en mouvement rapide dans l’espace par rapport à l’observateur. Deux jumeaux ont, sur Terre,  leur montre parfaitement synchronisées. L’un deux fait un voyage extragalactique  à bord d’un vaisseau spatial, à une vitesse proche de la lumière. A son retour, il se rend compte que la durée qui s’est écoulée de son point de vue, au cours de ce voyage n’est pas le même pour son frère jumeau resté sur Terre : ils n’ont plus le même âge.

Le 28 juin 2009, le physicien Stephen Hawking organisait une fête, la « Time Travellers Party », ayant pour but de recevoir des voyageurs dans le temps mais…personne n’est venu. Est-ce à dire que le voyage dans le temps est un pur fantasme et ne sera jamais possible ?

Parallèlement la fiction n’est pas en reste. Le voyage dans le temps a toujours nourri l’imaginaire collectif : littérature, cinéma, bande dessinée. Avec ses multiples répercussions, philosophiques, mélancoliques, poétiques, métaphysiques ou comiques,  écrivains et cinéastes ont proposé une floraison d’œuvres, principalement de science-fiction. H G Welles est l’un des tout  premier auteur a proposer un  livre dorénavant considéré comme un classique de la littérature  La machine  à  explorer le temps en 1895, soit 10 ans avant Einstein et sa théorie de la  relativité.

On peut distinguer plusieurs thématiques : le voyage dans l’avenir, le voyage dans le passé (dont le fameux paradoxe temporel), d’autres écoulements du temps, l’uchronie, les sociétés postcataclysmiques …. On l’aura compris le voyage dans le temps ne fait pas toujours partie du centre de l’histoire, il peut juste être un élément de science-fiction, soupoudré  plus ou moins de quelques notions scientifique comme la fameuse réplique de la saga Retour vers le futur  qui met en garde contre la «rupture dans le continuum espace-temps».

Terminons avec cette phrase qui résume bien ce qu’est le temps : La distinction entre le présent, le passé et le futur n’est qu’une illusion étonnamment persistant. Albert Einstein

 Vous pourrez découvrir tout un choix de documentaire et de fictions notre catalogue ci-dessous: