Accueil / Jeune public / Fête du livre jeunesse / Les auteurs invités à la Fête du livre jeunesse 2017 : l’imaginaire au pouvoir

Les auteurs invités à la Fête du livre jeunesse 2017 : l’imaginaire au pouvoir

Le pouvoir de la littérature jeunesse est bien souvent de pousser les portes du réel pour nous entraîner vers un ailleurs pas tout à fait comme les autres….

L’étrange et le bizarre peuvent s’installer dans des univers tout à fait familiers… Prenons Tempête écrit par Sandrine Bonini  : le narrateur a 10 ans, on va fêter son anniversaire.
Nous sommes dans l’Amérique des années 50, une banlieue résidentielle tout à fait ordinaire… jusqu’à ce que la tempête se lève et rende tous les protagonistes de l’histoire plus du tout ordinaires…

o

Dans Un jour dehors, Margaux Othats met en scène la balade banale de deux enfants en forêt qui s’amusent et vont repousser les limites de la nature… Les enfants jouent au jeu éternel de « Et si… ».
Panpi et Gorri est une bande-dessinée de Marie Novion qui nous entraîne dans les aventures fantasques de deux cousins espiègles, tour à tour cascadeurs, détectives ou explorateurs. Ils ont une furieuse tendance à se saisir du quotidien pour s’inventer de grandes histoires qui font rêver.

Dans La Bulle, Eloïse Scherrer nous donne à voir l’imaginaire comme la résolution au mal-être de Misha. Elle ne sait pas comment elle est apparue, mais la « bulle noire » la suivait partout, même « quand tout avait l’air d’aller si bien ». Jusqu’à ce qu’elle trouve la force de se plonger dans un univers fantasmagorique, peuplé d’animaux fantastiques et de paysages fabuleux, et de combattre enfin, pour mieux revenir à son quotidien.

Avec Mes amis de partout, Isabelle Simon, la plasticienne va donner à voir des amis aux visages étonnants dans des éléments du quotidien : un visage se dessine dans un lampadaire vu du dessous, un tronc d’arbre s‘anime d’un sourire énigmatique, un sac plastique gonflé par le vent devient un profil…

Dans cet imagier pas tout à fait comme les autres : Combien de questions, Cendrine Genin nous interroge sur les images entre philosophie, humour et réalisme : Le hibou est-il chouette ? Est-ce une œuvre d’art ? Est-ce le début d’une histoire ?

Quant au roman de Philippe Lechermeïer, Trois exploits de Till l’espiègle, il nous entraîne à la rencontre d’un véritable anti-héros, tour à tour attendrissant ou insupportable. Mi-voyageur, mi-vagabond, Till l’espiègle a le chic pour se retrouver dans de fâcheuses situations… et pour systématiquement s’en sortir indemne, grâce à sa verve et son incroyable… imagination !

Venez rencontrer les auteurs en dédicace  lors de la 18ème Fête du Livre jeunesse de Villeurbanne  les 8 et 9 Avril 2017.

Check Also

Enlivrez-vous (sans modération !)

samedi 28 octobre à 11h à la Maison du livre, de l'image et du son, les bibliothécaires vous proposent leurs nouveaux coups de coeur.