Home / A découvrir / 1936, l’année des fronts populaires 1/2

1936, l’année des fronts populaires 1/2

Il y a des années particulières, et 1936 est de celles qui restent inscrites dans les mémoires. D’un côté et de l’autre d’une frontière, deux histoires se sont écrites, deux fronts justement, français et espagnol.

80 ans plus tard, historiens, écrivains et cinéastes permettent de comprendre ce temps particulier de l’entre-deux-guerres, de partager les récits de ceux qui l’ont vécu, et d’en appréhender l’héritage et la mémoire. Voici une sélection – non exhaustive – de documents, essais historiques, films, romans, bandes dessinées qui éclairent l’année 1936 et ses fronts populaires.

a

SUR LE FRENTE POPULAR ET LA GUERRE CIVILE ESPAGNOLE

La guerre d’Espagne : de la démocratie à la dictature François Godicheau – Gallimard, 2006.
Conflit fratricideguerre de la démocratie contre le fascisme, croisade catholique contre le bolchevisme, répétition générale de la Deuxième Guerre mondiale… Ce livre de François Godicheau tente d’aller au-delà des grands mots de la guerre d’Espagne, et de faire la part entre mythes et réalités de cet épisode majeur et encore douloureux de l’histoire espagnole.

L’ombre d’une photographe, Gerda Taro François Maspero – Seuil, 2006. Le 25 juin 1937, à la veille de ses vingt-sept ans, Gerda Taro, reporter photographe, est tuée sur la route de Madrid, alors qu’elle vient de couvrir les violents combats de Brunete. François Maspero dresse le portrait de l’artiste, et à travers lui, celui de ces années d’avant-guerre partagées entre espoirs et angoisses. maspero_lombre-dune-photographe-gerda-tarbo

Un été impardonnable. 1936, la guerre d’Espagne et le scandale de la non-intervention – Gilbert Grellet – Albin Michel, 2016. Pourquoi les grandes puissances démocrates ont-elles laissé faire la guerre d’Espagne ? C’est le sujet de ce livre qui donne un éclairage sur la non-intervention de la France, du Royaume-Uni ou encore des Etats-Unis dans un conflit dont les enjeux dépassaient pourtant les frontières espagnoles.

Pour qui sonne le glas d’Ernest Hemingway et Hommage à la Catalogne de George Orwell. A lire ou relire ces deux grands romans d’Hemingway et Orwell, témoins directs de la guerre civile espagnole.

Pas pleurer Lydie Salvayre – Seuil, 2014. Dans ce roman pour lequel elle a reçu le prix Goncourt, Lydie Salvayleclat-dans-labime-manuel-rivasre, fille d’exilés espagnols, revient sur les massacres perpétrés par les franquistes, et sur l’engagement de l’écrivain George Bernanos aux côtés des républicains.

Land and Freedom –  film de fiction réalisé par Ken Loach –  Diaphane, 2004. En 1936, David, jeune militant communiste, décide de partir en Espagne pour défendre la cause républicaine. Il se joint à un groupe de miliciens du POUM qui combat les troupes franquistes.

Sans oublier l’écrivain espagnol Manuel Rivas qui place la guerre civile et en particulier la question de la mémoire au coeur de son oeuvre avec notamment Le Crayon du charpentier (2004) ou encore L’éclat dans l’abîme : mémoires d’un autodafé (2008).

+ Et plus encore à découvrir dans la sélection thématique du catalogue des médiathèques de Villeurbanne

+ L’article sur l’année 1936 et le Front populaire français

Check Also

Un petit air d’Angleterre

Foin du Brexit ! Nous vous proposons une brève et subjective balade outre-Manche, avec tout le charme et le pouvoir évocateur de la musique classique.