Home / A découvrir / Coups de coeur adulte / Quand la musique entre en résonance avec la littérature

Quand la musique entre en résonance avec la littérature

Voici des fictions littéraires dans lesquelles la musique, les musiciens, leurs instruments ou un courant musical, sont des éléments essentiels ou importants.  A l’instar du cinéma, la musique a su créée des résonances étroites et avérées avec le monde des lettres.
Classique, Rap, blues, jazz … la musique inspire depuis toujours les écrivains et fait, à l’occasion, chanter leurs mots. A l’instar du fabuleux roman d’Olivier Bourdeaut bercé par la musique envoutante de Nina Simone, découvrez d’autres lectures autour de ce thème. Chacun des romans proposés est accompagné d’une suggestion musicale.

livres_musiques

L’écume des jours de Boris Vian (1947) 

La musique est un thème assez peu présent dans ce magnifique roman. Bien qu’implicite et sans lien direct avec l’histoire de Colin et Chloé, les chapitres sont pourtant parsemés de références à des musiciens ou à des titres de chanson de jazz. Ainsi Colin, le héros du livre dispose chez lui d’un pianocktail, un instrument qui sert des cocktails en musique.

CLE SOLAccompagnement musical : Blues in orbit / Duke Ellington et Jazz in Paris / Saint-Germain-des-Prés

Novecento : pianiste d’Alessandro Barrico (1994)

Magistral roman italien racontant l’histoire unique de Danny Boodmann T.D. Lemon Novecento. Né et abandonné sur un paquebot en 1900, il devient un virtuose du piano. Adulte, il n’est encore jamais descendu à terre, mais sa réputation le rend célèbre et un autre pianiste de génie décide de le provoquer en duel « musical », afin d’établir qui est vraiment le plus grand.

CLE SOLAccompagnement musical : You must believe in spring / Bill Evans et al. et Solo piano / Gonzales

Corps et âme : l’enfant prodige de Frank Conroy (1996)

Autre roman ciblant le parcours d’un pianiste prodige, celui cette fois du protagoniste Claude Rawlings. De sa misérable enfance dans le New York des années 40, l’histoire nous tient en haleine pendant plus de vingt ans au gré des exigences de son apprentissage, les coulisses des concerts et des tournées, les répétitions avec les orchestres, des rencontres et des tourments d’un pianiste inoubliable. Un roman à lire corps et âme.

CLE SOLAccompagnement musical : Piano / Erroll Garner et My working class hero / Iiro Rantala

Un soir au club de Christian Gailly (2001)

C’est le jazz qui imprègne ce magnifique roman qui swingue tant sur le fond que sur la forme. D’une écriture à la fois rythmée et improvisée, l’auteur nous conte l’histoire d’un ancien jazzman qui après de longues années d’abstinence, se retrouve confronter à son ancienne passion.

CLE SOLAccompagnement musical : Kind of blue / Miles Davis et The dawn / Erik Truffaz

Les crimes de l’accordéon d’Annie Proulx (2004)

Périple d’un accordéon à travers l’Amérique du XIXème qui passant de main en main au fil des générations, devient le héros de ce magistral roman fleuve. A travers cet instrument populaire, présent dans bien des musiques du monde, l’auteure ne tente-t-elle pas de nous démontrer que la musique unit les cœurs ? Toujours est –il que ce tragique voyage dans le temps et dans l’espace au rythme d’une musique populaire est à découvrir sans plus attendre.

CLE SOLAccompagnement musical : Accordions of the world / Josef Mikulas et al., Frank Zrust et Belem /Didier Laloy

La trilogie de Homewood de John Edgar Wideman (2004 à 2008)

La musique n’est pas le thème central de cette trilogie qui porte sur la communauté noire américaine, victime de préjugés et de racisme ordinaire. Pourtant elle est omniprésente dans Damballah autant que dans Où se cacher à travers les voix blessés et humiliées des personnages. Les mots sonnent comme des gospels et la rage des personnages swingue au fil des chapitres. Dès le titre du troisième volet de la trilogie Le rocking-chair qui bat la mesure, Wideman affirme on ne peut plus nettement la dimension musicale de son travail. Le rythme de l’écriture « bat la mesure » au moyen des voix qui transmettent leur urgence, leur émotion au lecteur. Une œuvre forte rythmée et imprégnée par la culture musicale et populaire de la communauté noire américaine.

CLE SOLAccompagnement musical : Sounds of the South : blue ridge mountain music

Retour à Little Wing de Nickolas Butler (2014)

Autre roman choral beaucoup plus tendre et divertissant autour d’une bande de potes qui a grandi à Little Wing, une petite ville agricole du Midwest américain. Si la musicalité peut s’appréhender à travers une écriture fluide et maîtrisée, elle est davantage explicitée à travers Lee, dit « Corvus » l’un des principaux protagonistes. Célèbre chanteur et guitariste, la rock star du livre est ni plus ni moins la transcription fictive de Justin Vernon, le chanteur de Bon Iver avec lequel Butler était au lycée.

CLE SOLAccompagnement musical : For Emma, forever ago / Bon Ive et Benji / Sun Kil Moon

Les fugueurs de glaswgo de Peter May (2015)

Autre courant musical, le rock’n’ blues écossais qui se propage cette fois dans un magistral roman noir. Dans les années 60, cinq adolescents en fugue tentent de vivre de leur musique dans la folie du Swinging London. Mais entre deux riffs de guitare et des concerts à l’arrache, leur fugue va être à l’origine d’une tragédie, un meurtre pour être plus précis.

CLE SOLAccompagnement musical : Lola versus powerman and the moneygoround /Kink  et Can’t stand me now / The Libertines

Check Also

Sages Comme Des Sauvages + Lookatmekid

Venez découvrir un subtil mélange entre les chansons de très loin et de très près du groupe Sages Comme Des Sauvages et les réalisations rebondissant entre chorégraphie, vidéo et performance du collectif Lookatmekid