Accueil / A découvrir / Coups de coeur adulte / Les « feel good books », de parfaits partenaires pour l’été

Les « feel good books », de parfaits partenaires pour l’été

Vous êtes à la recherche de romans « qui font du bien » en période estivale, nous vous proposons une petite sélection de titres anti-morosité !

©sliderplage

Les feel good books, si l’on s’en tient au sens de l’expression inventée par les Américains, sont des livres qui font du bien avec des caractéristiques qui les particularisent. Ce sont généralement des romans au style vif, qui parlent d’amour, de petits problèmes de la vie de tous les jours, quelque part entre Amélie Poulain et Bridget Jones. Créatifs, ils ont cette spécificité de présenter une vision positive et optimiste de la vie. Pêle-mêle voici les quelques titres à retenir pour embellir votre été.

jour ou anitaSi vous avez aimé « La bibliothèque des cœurs cabossés » de Katarina Bivald, son deuxième roman « Le jour où Anita envoya tout balader« devrait vous plaire. L’auteure a le don de créer des personnages atypiques avec un humour décapant et des rebondissements toujours surprenants.
« La dernière conquête du major Pettigrew » d’Helen Simonson, vous a plu ? Alors ne manquez pas de lire « l’été avant la guerre« . Entre roman historique et comédie des mœurs, l’auteure, dotée d’une très belle écriture fine et précise offre un roman émouvant, un très beau voyage dans le temps.

ete avant la guerreSi « les beignets de tomates vertes » de Fannie Flagg vous ont laissé un savoureux souvenir, ne passez pas à côté de « Les Suprêmes » d’Edward Kelsey Moore. Un beau roman d’amitié dans l’Amérique des années 60-70, qui nous donne des indices historiques sur la fin de l’apartheid, mais surtout sur l’histoire de vie de trois femmes aux destins différents et aux caractères bien trempés.

Enfin le roman policier n’est pas épargné par l’effet « feel good ». Si vous aimez l’humour corrosif des anglais à l’instar des flamboyants romans de P.G. Wodehouse, plongez-vous dans les intrigues décalées de L.C. Tyler. « Létrange suicide dans une Fiat rouge à faible kilométrage » et « Mort mystérieuse d’un respectable banquier les supremesanglais dans la bibliothèque d’un manoir Tudor du Sussex » sont des petits polars pince-sans-rire tout en impertinence, en second degré et en subtilité.

Loin d’être exhaustive, cette petite liste peut facilement se compléter avec des auteurs comme Lori Nelson Spielman, Marie Manilla, Jean-Claude Mourlevat ou encore Sophie Hénaff et ses Poulets grillés.

Check Also

Escapades Littéraires

Quelles destinations allez-vous choisir pour vos vacances d’été ?