Accueil / A découvrir / Focus sur le « Stephen King japonais »

Focus sur le « Stephen King japonais »

Kōji Suzuki est un auteur japonais de romans fantastiques teintés de saveur exotique où le suspense côtoie le noir et le bizarre. Prolifique, il est l’auteur de romans extatiques bâtis sur  les croyances et la peur pour le plus grand plaisir des lecteurs.

SAKURAHOUSE-300x145Le cauchemar commence avec Ring, publié en 1991 au Japon. L’histoire porte sur une étrange vidéo dont les séquences énigmatiques suffirait à donner la mort au bout d’une semaine. Le mystère haletant de ce film se prolonge avec Double Hélice et la Boucle, publiés consécutivement. Dans les années 2000 paraissent Dark Water, adapté au cinéma, puis Sadako qui à l’instar de la trilogie, plonge le lecteur dans une enquête captivante où le réel flirte avec le bizarre et l’effroi.

Ces récits fantastiques se dévorent sans modération. Ils ont pour la plupart été adaptés au cinéma. Ainsi Ring de Hideo Nakata sorti en salle en 1998, est désormais considéré comme un classique du genre. Très fortement influencé par la tradition des Yurei Eiga, les « films de fantômes » en japonais, le film de Hideo Nakata amorce une lignée de remakes avec Ring Virus du coréen Kim Dong-bin (1999), Le Cercle de Gore Verbinski (2002) et Le Cercle 2 de Hideo Nakata (2005).

Check Also

Deux grainothèques à Villeurbanne !

Une grainothèque : qu’est-ce que c’est ? Une grainothèque est un point d’échange de graines, …