Home / A découvrir / Un fantôme ? Voyons …

Un fantôme ? Voyons …

by nothern.git in flickr
© nothern.git

Miss Endicott, petite dame de la bourgeoisie anglaise caressait un rêve fou depuis qu’elle était toute petite. Rencontrer un fantôme. Bien sûr, en tant que femme tranquille qu’elle était, elle ne se confiait qu’à ses plus proches amies, autour d’une tasse de thé. Celles-ci trouvaient cette lubie plutôt originale, mais un rien « too much » pour leur petite assemblée. Mais Miss Endicott ayant dans ses veines le sang de lointains ancêtres écossais était têtue et n’entendait pas se laisser dire de renoncer. C’est ainsi que, lorsqu’on lui annonça que son grand-oncle, propriétaire d’un château dans les highlands venait de décéder, lui laissant sa demeure (fantôme compris – disait-on), elle plia armes et bagages et prit le train sans attendre, troquant la pluie de Londres contre la plus exaltante pluie d’Edimbourgh.

Elle arriva à la nuit tombante et comme toute chasseuse de fantôme qui se respecte se rendit au pub. Là, les piliers de bar à barbe rousse purent darder un regard réprobateur sur cette petite bonne femme chétive et rosette qui sentait l’anglais à plein nez. Quand celle-ci demanda – avec le doigt relevé qui faisait tout son charme – si l’un de ces gentils garçons voulait bien l’emmener chez elle. C’était seulement à une heure d’ici à ce qu’on lui avait dit. Les tartans se retournèrent d’un air réprobateur, faisant semblant de ne rien avoir entendu. L’un d’eux – un certain Lord Arthur qui se tenait à l’écart du groupe lui tapa cependant sur l’épaule avec compassion et lui proposa son aide. Il avait l’air d’un garçon poli et affable au charme désuet. Un homme de cœur à n’en point douter.

Une heure de voiture plus tard, plus une heure imprévue de lacets et crochets à travers la montagne, grâce à son nouveau chevalier servant et sa vieille automobile semblant dater d’un autre siècle, miss Endicott se retrouva au pied des murailles de son petit castel. Il était plus de minuit et les hautes murailles se découpaient fièrement dans l’obscurité. La demoiselle prit ses bagages et sans plus attendre, proposa à son « chauffeur » d’entrer. Non, il n’avait pas vraiment envie. Il n’était pas vraiment intéressé. Il l’attendrait dehors. La pluie lui ferait du bien.

© Alex-ikse in flickr
© Alex-ikse

Miss Endicott – pas plus choquée que ça par le refus – se mit tout de suite à ses recherches. Le rez-de chaussée était vide, le premier étage n’était peuplé que de toiles d’araignées et le second d’armures désespérément immobiles. Pas un seul hululement, ni un bruit de boulet, simplement quelques trottinements de souris. Elle fit plusieurs fois le tour de la maison en silence, puis en appelant au cas où le spectre n’ait pas remarqué sa présence mais seul le vent se fit l’écho de ses pas et de sa voix dans les immenses couloirs.

C’est alors qu’elle fut prise d’un doute. L’avait-on trompée sur la marchandise. S’était-on une fois de plus moquée de sa lubie en lui jouant un odieux tour ? Lord Arthur pourrait peut-être lui apporter une réponse. Lui saurait peut-être.

Fébrile, elle sortit sous la pluie. Il l’attendait, debout devant sa voiture , posant sur elle un sourire affable en fumant sa pipe. Volutes noires dans l’air bleu. Elle lui demanda sans détour si elle savait quelque chose à propos du fantôme. L’homme tira une fois de plus sur sa pipe et lui répondit en la considérant gravement.

« Un fantôme ? Voyons … Cela fait 200 ans que je vis par ici et je ne l’ai encore jamais rencontré. »…
(Nouvelle écrite par Cécile)

Vous avez aimé frissonner?
Cette sélection devrait vous combler !

Manitou de Graham Masterton : un démon indien s’empare du corps d’une jeune femme pour envahir notre monde …

Le chant de l’oiseau de nuit de Robert McCammon : un juge et son apprenti sont envoyés dans un tout petit hameau de la Nouvelle-Angleterre pour instaurer un procès de sorcellerie. Mais les apparences sont trompeuses et le vrai coupable n’est pas celui que l’on croit.

Déchirés de Peter Stenson : Le monde s’endort et se réveille, ses habitants transformés en zombies. Seuls quelques drogués résistent. Ils doivent veiller à ne pas se faire manger par leurs congénères et à ne pas être en manque pour ne pas être contaminés eux aussi.

Entretien avec un vampire de Anne Rice : Un journaliste se rend dans une chambre d’hôtel pour une interview. Il se rend compte avec stupeur que son interlocuteur est un vampire.

Hantés de Anne Fakhouri : Samuel voit des fantômes depuis la mort de son beau-père. Dans son nouveau lycée, il rencontre Darius, un jeune homme qui souffre du même mal que lui.

L’homme des morts de V.M Zito : L’Amérique a été coupée en deux. D’un côté la zone des vivants, de l’autre celui des zombies.

La bible du hibou de Henri Gougaud : Un recueil d’histoires effrayantes que l’on se racontait à la veillée autour d’un bon feu.

Magic Cottage de James Herbert : Un jeune couple emménage dans une vieille demeure qui réveille à la fois leur créativité mais aussi une vieille malédiction.

Nous sommes tous morts de Salomon de Izarra : Le second du capitaine raconte dans son journal de bord comment une simple traversée bascula dans l’horreur après que son bateau fut pris dans les glaces.

La compagnie des menteurs de Karen Maitland : Au Moyen-âge un petit groupe d’hommes et de femmes fuient la peste qui s’est abattue sur l’Angleterre. Ils ont tous des secrets dont la plupart leur seront fatals.

Dictionnaire du cinéma d’épouvante de Robert de Laroche : Une compilation réunissant les acteurs, les réalisateurs et certains maquilleurs spécialisés dans le cinéma d’horreur.

Quelques films :

Les autres de Alejandro Amenabar : Dans une grande demeure victorienne, une jeune femme dont le mari est parti à la guerre veille sur ses deux enfants allergiques à la lumière.

Suspiria de Dario Argento : Une jeune américaine intègre une prestigieuse école de danse à Fribourg. Elle se rend très vite compte que le vieux bâtiment regorge de dangereux secrets.

L’orphelinat de  Juan Antonio Barona : Une jeune femme retourne s’installer dans l’ancien orphelinat de son enfance. Elle ne se doute pas qu’il est peuplé de fantômes.

Shining de Stanley Kubrick : Une famille s’installe dans un hôtel coupé du monde par la neige. Mais celui-ci est hanté.

Sixième sens de M Night Shyamalan : Un petit garçon qui dit voir des morts est pris en charge par un psychologue.

 

Check Also

Sages Comme Des Sauvages + Lookatmekid

Venez découvrir un subtil mélange entre les chansons de très loin et de très près du groupe Sages Comme Des Sauvages et les réalisations rebondissant entre chorégraphie, vidéo et performance du collectif Lookatmekid