Accueil / A découvrir / Coup de projecteur sur l’auteur jeunesse Eva Lindström

Coup de projecteur sur l’auteur jeunesse Eva Lindström

Coup de projecteur sur l’oeuvre d’Eva Lindström

Nous venons d’acheter les yeux fermés Et on est devenus amis, le dernier livre d’images d’Eva Lindström.

Le site de son éditeur Cambourakis nous apprend qu’Eva Lindström est née en 1952 et qu’elle vit en Suède où son œuvre, déclinée en quelques ouvrages, occupe déjà une place éminente.

j-aime-pas-l-eau-couvDans les albums J’aime pas l’eau, Olli et Ma, Dans les bois, Où sont nos bonnets, on entre dans un univers sans esbroufe où le quotidien est simple et beau. Cet univers peut d’abord intimider. La typographie y est régulière, elle s’inscrit dans l’image pleine page sans fantaisie, les couleurs y sont chaudes et mates. Une mélancolie et une lumière sont à l’œuvre dans le dessin. Le texte délicatement traduit par Aude Pasquier en prolongera très singulièrement la teneur.

Les albums d’Eva Lindström rappellent ceux d’Hélène Riff : mêmes étendues d’aquarelle sur la page, même contraste avec les tracés très fins et très précis. L’art de ne rien faire, l’amitié possible entre un orvet, un lièvre et une petite fille, la revendication d’un petit garçon qui n’aime pas l’eau… sont des thèmes souvent abordés en littérature jeunesse et pourtant quelque chose est ici réinventé. L’anecdotique est devenu essentiel. Les enfants sont des individus déterminés, singuliers, un peu sauvages, solitaires ou en bande qui cherchent et réussissent à exister pleinement. Ils sont mis en scène, loin des adultes, en plein cœur d’une nature riche en vies animales très complices douées de paroles et aptes à tisser des amitiés très solides.

Eva Lindström 1

Le texte apporte une émotion très rare car il emprunte avec justesse une musique qui appartient à l’oral et au langage enfantin. Une ambiance sonore va progressivement nous pénétrer. On y trouve une certaine liberté de langue qui ose tranquillement répéter le même mot, installer des non-dits, des petits blancs de sens qui nous laissent tout transformés. Tout y est quotidien et merveilleux à la fois.

 Des courts métrages adaptés de l’univers d’Eva Lindström peuvent aussi être empruntés :

les amis animaux / Eva Lindstrom, aut. et réal. ; David Rylnader, animat. – Les Films du paradoxe, 2015. – 1 DVD (36 min) : coul. (PAL) ; 12 cm

Eva Lindström 4

 

 

Check Also

Histoire de la Maison du livre, de l’image et du son

Visitez la Maison du livre, de l'image et du son depuis chez vous et redécouvrez son histoire, son architecte et son architecture ou son mobilier résolument design !