Home / A découvrir / Focus autour de la fiction XXL

Focus autour de la fiction XXL

L’obésité est un sujet sociétal de plus en plus remarqué dans la fiction  contemporaine. Trois romans remarquables ont exploré chacun à leur manière les périmètres démesurés de cette maladie très actuelle.

Sur le ton dxxle l’humour grinçant tout d’abord, Jami Attenberg nous offre avec son premier roman, La Famille ­Middlestein, une chronique familiale en proie à la crise de nerf. Edie Middelstein la grand-mère est obèse et, malgré deux opérations, ne se décide toujours pas à faire du sport ou réduire les quantités monstrueuses qu’elle ingurgite chaque jour. Manger a toujours été son plaisir, son réconfort, elle n’a pas l’intention de changer.

Tout aussi percutant mais dans une tonalité beaucoup plus sombre et   dérangeante, Big Brother de Lionel Shriver. L’auteure explore avec une écriture davantage triviale l’obsession alimentaire d’Edison, un homme obèse, capricieux et compulsif à l’instar d’Edie Middestein.

Enfin Dans moi la grosse, roman italien de Matteo Cellini, le rapport à la nourriture et à l’abondance se veut beaucoup moins névrotique. Le roman traite par le biais du personnage de Caterina, le mal-être d’une adolescente obèse. Si elle se sent acceptée telle qu’elle est auprès des siens, il en est autrement hors les murs de la cellule familiale. Ce sont le regard des autres, les moqueries, cette sensation d’être sans cesse regardée qui font ici souffrir le personnage de l’histoire.

Chacun à leur manière, ces trois romans nous offrent une représentation étonnante du personnage obèse dans la littérature contemporaine. A lire et à savourer sans modération.