Home / A découvrir / L’éternel féminin : tout un roman (parce que nous le valons bien)

L’éternel féminin : tout un roman (parce que nous le valons bien)

Unazukin (Japanese nesting dolls) by Sharin Morrow in FlickrAutrefois, dans la littérature les femmes se tenaient dans l’ombre des hommes. Affables, serviables, douces, maternelles et aimantes, elles étaient à l’image de ce que l’on attendait d’elles et rien de plus. Elles n’étaient que prétexte pour exalter la virilité du héros, toujours dans l’ombre de ces messieurs. Mais au cours des siècles, certaines décidèrent de dire stop. S’affranchissant grâce à leurs auteurs, elles devinrent peu à peu les pendants de leurs confrères masculins jusqu’à devenir elles-mêmes de véritables héroïnes.

Voici donc un petit panel littéraire de ces héroïnes littéraires. Parce que nous le valons bien …

Dans la littérature « classique » :

  • Jane Eyre de Charlotte Brontë : Jane Eyre est la protagoniste principale de ce roman éponyme. Jeune orpheline, elle entre au service d’Edward Rochester, un jeune héritier fortuné.
  • Les hauts des Hurlevents de Emily Brontë : Catherine Earnshaw aime Heatcliff depuis sa plus tendre enfance. Mais la première vient d’une riche famille et le second n’est qu’un orphelin désargenté.
  • Nana de Emile Zola : Nana est une célèbre prostituée. Belle et sensuelle, elle se plaît à humilier les hommes
  • Madame de Bovary de Gustave Flaubert : Emma Bovary, férue de littérature et mariée à un petit notable de province s’ennuie à mourir.
  • Anna Karénine de Léon Tolstoï : Anna Karénine, belle femme mariée contre son gré à un homme puissant tombe amoureuse d’un officier.
  • La princesse de Clèves de Madame de La Fayette : Mademoiselle de Chartres épouse le prince de Clèves sans amour. Peu de temps après, elle rencontre le jeune duc de Nemours.
  • Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell : ce roman raconte les amours contrariées de Scarlett O’Hara, fille d’un riche producteur de coton et du capitaine Rett Butler dans la tourmente de la guerre de Sécession.

Dans la littérature contemporaine

  • La bicyclette bleue de Régine Desforges : Léa Delmas est amoureuse de Laurent d’Argillat. Malheureusement, celui-ci lui préfère sa cousine. Ses fiançailles marquent le début de la seconde guerre mondiale. La saga se déroule sur 10 ouvrages.
  • American Darling de Russell Banks : raconte le parcours de Hannah Musgrave, jeune bourgeoise bostonnienne qui, obligée de quitter les Etats-Unis pour l’Afrique deviendra militante pour les droits civiques de son peuple d’adoption.
  • Mudwoman de Joyce Carol Oates : Mudgirl, abonnée par une mère à demi folle deviendra Meridith Neukirchen, première présidente d’une université de grand renom aux Etats-Unis. Un roman iniatique autour de la chute de Meredith et son exploration des fantômes du passé.
  • Singué Sabour de Atiq Rahimi : En Afghanistan, une femme veille son mari dans le coma. Pour s’occuper, elle fait de lui sa « pierre de patience » à laquelle elle se confie sur tout ce qu’il a été pour elle et surtout ce qu’elle a été à travers lui.
  • Trois femmes puissantes de Marie N’Diaye : Trois femmes Norah, Fanta et Khady se battent contre les humiliations pour pouvoir enfin vivre.
  • Les trois sœurs et le dictateur de Elise Fontenaille : En République Dominicaine, les trois sœurs Mirabal se sont opposées au dictateur de l’époque et l’ont payé de leur vie.
  • Le journal de Bridget Jones de Helen Fielding : le quotidien de Bridget Jones, jeune trentenaire aux Etats-Unis, amoureuse de son patron Daniel Cleaver.
  • Quatre sœurs de Malika Ferdjoukh : bienvenue chez les sœurs que la mort de leurs parents oblige à se débrouiller seules, entre larmes et rires.

Check Also

Sages Comme Des Sauvages + Lookatmekid

Venez découvrir un subtil mélange entre les chansons de très loin et de très près du groupe Sages Comme Des Sauvages et les réalisations rebondissant entre chorégraphie, vidéo et performance du collectif Lookatmekid