Home / A découvrir / Coups de coeur adulte / La femme d’en haut, Claire Messud

La femme d’en haut, Claire Messud

Avec Les Enfants de l’empereur, écrit au lendemain du 11 Septembre, Claire Messud traçait un portrait subtil et très incarné de la société américiane de la toute fin du xxème siècle, au seuil du désastre. Son dernier livre en date, La femme d’en haut, met en scène une femme d’aujourd’hui, une quadragénaire célibataire à l’existence rangée et lissée, qui réalise un beau jour l’inaccomplissement de ses aspirations profondes.

41kmUaEr0EL._SY344_BO1,204,203,200_

Nous sommes dans le Massachusetts, à Cambridge, ou Nora Eldridge semble tout sacrifier à son travail d’institutrice. Célibataire, routinière mesurée, elle  se contente à 42 ans d’être une figurante dévouée malgré la révolte qui la brûle secrètement, en particulier lorsqu’elle constate combien restent soumises  les femmes de son espèce. Aussi se compare-t-elle volontier à la Lucy Jordan de la chanson de Marianne Faithfull, cette fille qui étouffe dans la camisole d’une existence au rabais.« Lorsque vous êtes la femme d’en haut, personne ne pense à vous en premier, personne ne vous appelle avant tout le monde, personne ne vous envoie de carte postale sans que vous en ayez d’abord envoyé une » dit Nora, terriblement en colère contre elle-même pour n’avoir pas eu le courage de ses ambitions de jeunesse et  les avoir sans cesse revues à la baisse.

Rêvant de devenir une plasticienne accomplie, elle va, par le biais d’un de ses jeunes élèves, croire à nouveau que tout est possible. Se liant d’amitié avec la mère, la flamboyante Sirena,  une artiste italienne en voie d’être reconnue, Nora va plonger sans retenue dans la vie de ces nouveaux arrivants. Renouant avec la pratique artistique, elle va successivement tomber amoureuse de Sirena, désirer corps et âme le mari, et aimer telle une mère le petit garçon, au risque de fausser ses illusions et de friser les contours de la folie.

La femme d’en haut  – Claire Messud – Gallimard – 2014

 

Check Also

Cafétrico(thé)

Un atelier tricot décomplexé à la médiathèque du Tonkin tous les 1ers vendredis du mois.